Les mécanismes de défenses nutritionnelles

GettyImages-643764514_comp

Minéraux et vitamines pour lutter contre les radicaux libres, la peau possède des molécules “piégeurs de radicaux libres”, ce sont les antioxydants tels que vitamines A, C, E et des oligo-éléments comme le sélénium, le zinc et le cuivre.

La lutéine : la lutéine est un pigment de la famille des caroténoïdes retrouvé dans la rétine, où il joue un rôle de filtre ainsi que dans le cristallin ; elle est le principal anti-oxydant de la rétine et du cristallin et possède des propriétés sur la vision. Les principales sources alimentaires de la lutéine sont les choux verts, les épinards, les courgettes, les brocolis, les petits pois, le maïs, le kiwi, l’orange, la mangue et le jaune d’œuf.

Le lycopène : a une action anti-oxydante.Le lycopène confère à la tomate sa couleur rouge caractéristique (tomate et produits dérivés). D’autres fruits contiennent du lycopène, comme la pastèque et la goyave.

Le sélénium : le sélénium est un constituant indispensable de certaines enzymes anti-oxydantes. Ainsi, il participe à la lutte contre les radicaux libres. Il a également un effet stimulant sur l’immunité et contribue donc d’une manière générale aux réactions de défense de l’organisme.

 

    En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mieux prendre en compte vos centres d’intérêt. En savoir plus

    ×
    loader